Sarrebourg pour tous appelle à voter contre Marine le Pen

L’association Sarrebourg pour tous n’a pas vocation à prendre position dans le débat politique national. Rassemblement pluriel, elle compte parmi ses membres des gens issus de la droite comme de la gauche, animés par la volonté de proposer un projet municipal alternatif et d’agir, concrètement, aux côtés des Sarrebourgeois⋅es. Sa seule priorité, c’est Sarrebourg et la défense des intérêts des Sarrebourgeois⋅es.

Toutefois, l’association s’est construite autour de valeurs communes, énoncées dans ses statuts. Elle entend ainsi promouvoir les valeurs « de liberté concrète, de justice sociale, de fraternité et de tolérance ». Elle se veut humaniste et progressiste.

Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle placent Marine le Pen en seconde position à Sarrebourg, avec près d’une voix sur quatre. Elle est en tête dans deux des huit bureaux de la commune. Notre association juge un tel score très préoccupant, aussi j’aimerais rappeler aux Sarrebourgeois⋅es le risque que représente le Front national.

  • Parti d’extrême-droite, le Front national de Mme le Pen abrite en son sein des négationnistes, des personnalités ouvertement antisémites, xénophobes et/ou homophobes qui pourraient, demain, prendre les rênes de ministères ou d’administrations publiques,

  • Les politiques prônées par Mme le Pen heurtent frontalement les valeurs républicaines : discrimination institutionnalisée au travers de la préférence nationale, repli sur soi identitaire qui passe par une illusoire sortie du monde et de l’Europe, rejet de la différence, …

  • Les politiques prônées par Mme le Pen mettent en péril l’avenir de notre pays : en l’isolant sur le continent et dans le monde, en sortant de l’euro, avec tous les risques que cela fait peser sur notre économie, en quittant l’Europe, sabordant par exemple la Politique agricole commune qui bénéficie à nos agriculteurs,

  • L’avènement au pouvoir d’un parti qui s’inspire et se nourrit, depuis son origine, aux sources du fascisme, du pétainisme, et dont les troupes n’ont en conséquence aucune honte à se montrer ouvertement racistes, homophobes, médiaphobes, libérerait la parole mais, surtout, les actes de haine dans notre pays, tout comme l’élection outre-Atlantique de M. Trump a vu une explosion de tels actes.

Pour ce qu’il représente, autant que pour le risque qu’il fait courir tant à notre nation qu’à chacun⋅e de nos concitoyen⋅ne⋅s, soit directement par les politiques qu’il entend mettre en œuvre, soit par la libération de la haine que promet son avènement au pouvoir, nous ne pouvons pas rester insensibles à l’essor du Front national, et nous devons tout faire pour l’endiguer.

Sarrebourg pour tous tient donc à rappeler ces risques à l’ensemble des Sarrebourgeois⋅es et, plus largement, à tous nos compatriotes. Si le Front national peut sembler moins effrayant aujourd’hui, son arrière-boutique est toujours la même. À Sarrebourg comme ailleurs, sa victoire signerait le début de périodes de tensions et de ténèbres.

Au nom de l’association que je préside, j’exhorte donc les Sarrebourgeois⋅es et l’ensemble de nos compatriotes à ne pas céder aux sirènes populistes de Marine le Pen, et à lui barrer la route du pouvoir en se saisissant du seul bulletin à même de produire cet effet, quoi qu’on pense par ailleurs du candidat ainsi soutenu : Emmanuel Macron.

Nicolas Quenouille, président de Sarrebourg pour tous